28 sept. 2008

Salon Ecommerce : Bilan

Cette 5ème convention du salon Ecommerce a été pour nous l'occasion de montrer notre savoir-faire dans le domaine des formulaires : présentation massive du SpoonForm et de SpoonKey.

Riche de rencontres avec des très grands comptes, nous avons été surpris d'être ainsi l'attention des plus grands. Que de la qualité : rueducommerce, cdiscount, Redoute, et tant d'autres que nous allons devoir éplucher toutes les cartes de visites afin de ne pas louper de demandes.
Nous verrons si notre taux de conversion est bon dans les prochaines semaines :)

Ce fut également l'occasion d'échanger avec certains de nos partenaires tel que WiziShop et Sesamea ou Zlio. Ce qui est sur, c'est qu'avec la qualité de leur plateforme respective, nous allons entendre parler d'eux dans les prochaines semaines.

15 sept. 2008

Lancement du SpoonForm

Organisez vos jeux concours en toute simplicité !


Spoonform est une fonctionnalité permettant de créer vos jeux concours avec plusieurs partenaires, facilitant ainsi l'acquisition de nouveaux prospect/clients.


SpoonForm =
  • des prospects qualifiés
  • un formulaire optimisé pour le rendement
  • toute la gestion de l'intendance (réglement, huissier, achat des lots,

Pour en savoir plus :
cliquez ici
ou la presentation ppt

L'organisation des jeux concours est mutualisée. Ainsi avec 5 partenaires, par exemple, les coûts représentent une participation unitaire de 500€, qui se décompose en 2000€ de lots et 100€ de frais de gestion.


Edit : suite au commentaire d'Alban, je corrige cet élément : Un ppt est disponible ici





SpoonForm
View SlideShare presentation or Upload your own. (tags: concours jeu)

8 sept. 2008

Pourquoi le ecommerce va imploser?

1995 : 10 acteurs se partagent le gateau de la VAD.
2008 : 40 000 acteurs sont présents sur ce marché de la vente à distance.

Une innovation technologique majeure a permis de réduire les coûts d'entrée sur le marché de la vente à distance : on l'appelle "Internet".
Cette innovation bouscule tout sur son passage des distributeurs aux fournisseurs, en passant bien évidement par le comportement client. D'un marché oligopolistique nous sommes passés à un marché atomisé : de multiples spécialistes proposant leurs produits à de multiples clients.
Les VPCistes n'y ont vu qu'un nouveau canal de vente. Fort de leur savoir-faire logistique, achat et commercial, de la taille de leur fichier, ils auront tout de même mis 10 ans avant de montrer des signes de faiblesse fort. La faible profondeur de leur gamme souffre face à des spécialistes présentant des milliers de références.

Nous assistons ainsi à un éparpillement des fichiers clients, ne permettant plus d'avoir des effets de seuil. Ou plus précisément, les paliers nécessaires ne sont plus atteints. Je m'explique : lorsque l'on a 1 commande par jour, on peut la faire soi même pas de problème. jusqu'à 5 ça va.
Puis ensuite, il faut quelqu'un pour ça, à mi temps, puis à temps plein.
Ensuite il faut organiser un pièce pour lui et s'arranger avec la poste.
Puis après, on réorganise son travail pour plus d'efficacité. On imprime les adresses sur des étiquettes, puis la table devient une table de collisage et il faut une autre table pour emballer les colis.
Puis la salle devient trop petite pour le temps plein et le nouveau mi-temps qui arrive pour prêter main forte. De même on stocke + de cartons, et ainsi de suite.
Idem, les stocks de produits prennent plus de place. Il faut les organiser et un logisticien, ca aide pour cela...
Mais là déjà, il faut quotidiennement 60 commandes pour employer à temps plein ces deux gars... En réorganisant la chose, ils pourront peut être en faire 80.

Imaginer maintenant un mammouth qui livre chaque jour plus de 10 000 commandes.
Le fait de passer à 9999 a peu d'impact. 9998, 9997 , 9990. Là à 9500, cela commence à avoir un impact. Car les 500 commandes qui ne sont plus chez le mammouth, elles sont chez les petits concurrents. Chacun d'entre eux n'a piqué qu'1 commande par exemple... mais chez le mammouth, les impacts sont au niveau des préparateurs, des stock qui s'écoulent moins vite, des équipes marketing qui doivent mettre plus d'argent sur la table pour acquérir le même volume de client, etc...
De l'autre coté, les 500 petits avec leur unique commande quotidienne, et ben ils peuvent pas vivre très longtemps.
Nous sommes dans un marché où une bonne part c'est faite par transfert des VPCiste vers les pur player ou vers les distributeurs. Pas exclusivement, je l'accorde, il y a eu création de valeur : passer de 6 milliards à 20 milliards d'€ et de 12 millions à 21 millions de consommateurs se fait avec de la création de valeur.

Donc je pense que nous allons bientôt assister à de grosses épurations tant chez les petits que chez les gros.
C'est ce que j'appellerai l'effet Big bang : dilatation / concentration.

Et vous qu'en pensez-vous?

3 sept. 2008

Comment Natacha deviendra votre meilleure cliente?

Natacha :
Conseiller bancaire, 34 ans, 2 enfants, habite Arras.
Natacha utilise internet quotidiennement pour son travail et pour s'informer sur ses loisirs.
Elle réserve systématiquement ses locations de vacances en ligne et commande ses billets de train pour aller chez ses beaux-parents à St Valéry sur Somme le week-end.

Les freins majeurs d'utilisation du web sont levés pour Natacha, il lui manque cependant le déclic
et « le petit plus » pour qu'elle devienne une utilisatrice régulière du web. A vous de jouer !


Rendez-vous sur :


www.nat-achat.com

17 juil. 2008

Taux de transformation : retour d'expérience

Une fois n'est pas coutume, un nouveau billet sur le taux de transformation, ou plus précisément dans un premier temps, sur le taux de clics.

Sur les sites de nos partenaires, nous avons utilisé différentes façon de proposer SpoonKey ceci afin de tester grandeur nature et de ne pas avoir d'a priori.

Pour moi, ce que en ressort est une excellente leçon, et pour vous?

je vous propose de tester votre pertinence "d'ergonome" sur 7 exemples d'intégration.
L'écart de taux de clic va du simple au quintuple. Ce qui me semble colossale.

Quels sont, dans l'ordre décroissant, les 3 options qui ont eu le meilleur taux de clics sur le "?" ou sur la phrase "Qu'est ce que SpoonKey?"?
posté votre choix et celui qui s'approchera le plus du trio gagnants et bien, je lui paye une bière au prochain salon Ecommerce de septembre (22-23-24), porte de versailles.

Option 1 /



Option 2/


Option 3 /


Option 4/


Option 5/


Option 6/


Option 7/

Dans cette dernière option, c'est le logo SpoonKey qui est cliquable.

A vous de jouer ! :)

26 juin 2008

SpoonKey lance la Commande 100% remboursée !

A l'occasion du lancement des soldes, SpoonKey lance le jeu "Votre commande 100% remboursée!*"


L'objectif est simple : permettre à nos partenaires de faire encore plus de commande lors de cette période de forte activité.

"Du mercredi 25 Juin au 15 juillet 2008, votre commande sera 100% remboursée*.
=> Comment faire?
1/ Commandez chez l’un de nos partenaires ci dessous
2/ Puis sur l’email de confirmation de votre commande que vous recevrez, indiquez nous votre SpoonKey et renvoyez le nous à l’adresse : commanderemboursee@SpoonKey.com.

Règlement du jeu disponible en cliquant ici

* Dans l’ensemble des emails reçus et présentant une SpoonKey valide, l’une des commandes sera tirée au sort pour être remboursée dans la limite de 200€."

17 juin 2008

Idée cadeau anniversaire

Ce matin, je discutais avec Nicolas qui a créé le site Cmonanniversaire.com concernant le référencement d'un site destiné aux internautes à la recherche de cadeaux pour ceux qu'ils aiment.
Du coup nous avons évoqué la phrase Idée cadeau anniversaire comme étant l'une des recherches potentielles et fait un pari sur la vitesse de remontée de ce billet dans notre moteur préféré.

Cela dit, si vous recherchez des idées de cadeaux pour un anniversaire, un anniversaire de mariage, une naissance ou une fête, faite vite un détour vers Cmonanniversaire.com qui est drôlement bien foutu avec les alertes qu'il faut quand il faut, histoire de ne pas faire de bévue avec celle que l'on aime.


7 juin 2008

Sesamea en Demi Finale de la BFM Academie




Sesamea est maintenant en Demi Finale de la BFM Academie. Ils ont besoin de vous !

Pour rappel, Sesamea édite des
cartes cadeaux permettant de grouper plusieurs achats dans des boutiques online différentes.

Pour les soutenir, il suffit de cliquer ici et de voter pour eux (Florent Guibert). (ou copier/coller cette adresse dans votre navigateur si le lien ne marche pas : http://www.radiobfm.com/bfm_academie/index.php).

A la clé, la grande finale qui aura lieu le 28 Juin et qui leur permettra de gagner un budget d'achat d'espace sur BFM.
Merci à tous de votre soutien et surtout n'hésitez pas à relayer l'info.

25 mai 2008

Taux de transformation moyen de l'ecommerce

On me posait récemment la question suivante :
"Quel est le taux de transformation moyen sur un site de Ecommerce?"

Le taux moyen est de 0.8% avec des variations de 0.1% à 6%.
Autrement dit, un taux de transformation moyen ne veut rien dire en Ecommerce. Ce n'est même pas un indicateur à prendre en compte.
Imaginions que vous fassiez du 0.5%, vous êtes en dessous du taux énoncé ci-dessus... Il va y avoir du travail pour améliorer ce taux.
Mais dans votre secteur le taux moyen est de 0.1%. Autrement dit, vous êtes largement au dessus du taux.

Le taux de transformation dépend de nombreux paramètres :
  • Selon votre secteur,
  • votre notoriété,
  • l'ergonomie de votre site,
  • le poids des anciens clients Vs les nouveaux,
  • la réassurance qu'il inspire,
  • le montant des frais de port,
  • les moyens de paiement que vous proposez,
  • le type de livraison,
  • et surtout le process de check out que vous avez mis en place...
... vous aurez des variations importantes.

En revanche, une amélioration de 0.1 point permet de réduire les couts d'acquisition de 10%.
Il est donc prioritaire si vous entamez une phase d'optimisation de votre site d'optimiser tout d'abord le process de transformation. En effet, cette optimisation vous permet à la fois de générer un fichier plus important (et donc du repeat business) et de réduire les couts d'acquisition (et donc d'accroitre encore la taille de votre fichier pour un investissement identique).

Avoir un indicateur de performance sur la transformation est donc primordial mais en "benchmarkant" votre secteur (Note pour CMM : si votre secteur existe ;).

Sur SpoonKey, nous avons un taux de transformation de 20,7%, et vous?

24 mai 2008

Sortie officielle de Potoroze


Ca y est potoroze est sorti : première galerie de produit en 3D, le résultat est impressionnant car vraiment qualitatif pour les produits textile.

Je trouve que l'interface manque un peu de féminité, mais bon les goûts et les couleurs...

PS : SpoonKey est installé sur Potoroze :)



1 avr. 2008

Look Zippy : 2 ans déjà :)

Félicitation à Look Zippy pour son 2° anniversaire et surtout à Benoit pour son travail hautement qualitatif.
Une nouvelle version du site devait sortir aujourd'hui, mais hasard du calendrier cela tombe un 1er avril...
Donc, ce sera pour plus tard.

Félicitation également pour le
centième visuel publié.

Pour fêter cet événement, Look Zippy vous propose toute sa boutique à 12€.

16 mars 2008

Vive Internet :)

Pourquoi j'aime le web :
  • je peux choisir mes livres en prenant tout mon temps et en plus j'ai les dernières nouveautés sans devoirs les chercher et sans être déçu qu'elles ne soient pas encore en rayon (Amazon.fr)
  • Je fais mes courses alimentaires sur Chronodrive.fr
  • J'ai mon expresso comme dans un café et en plus chez moi je peux encore fumer (merci à mon-cafe.fr )
  • Pour la bière, j'ai ma pompe à bière (merci Saveur-bière :))
  • Pour les billets de trains, plus besoins de faire la queue au guichet ou derrière les distributeurs (Voyage Sncf)
  • pour le matériel informatique : Webdistrib et pour les cartouches, toner.fr
  • enfin je discute avec plein de personnes partageant des "passions" communes et très souvent cela me donne l'occasion de les rencontrer
En fait, c'est le pied car du coup, nous avons vraiment plus de temps pour sortir :)

24 févr. 2008

Check Out : Dites moi pourquoi ?

Pourquoi c'est la mode de collecter massivement des emails alors que les check out ne sont pas optimisés?

Pourquoi dépenser en pure perte avec des taux de transformation parfois proche de 0,2%?

C'est ridicule, c'est idiot, ou il y a quelque chose que j'ai pas capté?

Merci de vos réflexions :)

23 févr. 2008

Segmentation : appliquer la RFM à vos emailing - Partie 2

Période d'étude
nous allons définir une période sur un mois, ce qui représente de 4 à 20 envois selon votre rythme.
La dernière période 'la plus proche dans le temps) sera nommée P1, P2 pour l'avant dernière, P3 pour l'avant avant dernière et P4 pour la plus ancienne. La période d'étude sera donc P0.

Premier fichier : l'agrégat des résultats emailing par période
Pour cela, il vous faut donc les résultats pour chaque emails et pour chaque envoi.
A parti d'un fichier à plat de ce type, reprenant les données sur les périodes P1 à P4 :
  • Email (ou identifiant client)
  • date (date de l'opération)
  • ouverture (oui (1) - non (0))
Exemple :
bertrand@site.fr - 15/01/2008 - 1
bernard@web.fr - 15/01/2008 - 0
bertrand@site.fr - 22/02/2008 - 1
bernard@web.fr - 22/02/2008 - 1
...

A partir de là, pour chaque client, vous agrégez les résultats afin d'obtenir pour chacun d'entre eux
  • Email
  • P1
  • P2
  • P3
  • P4
Ex






















EmailP1P2P3P4
bertrand@site.fr1001
bernard@web.fr0111

Une fois les périodes concaténéees, cela vous donne :
  • Email
  • Grappe













EmailGrappe
bertrand@site.fr1001
bernard@web.fr0111

Ensuite vous répéter la même opération pour la période P0 : pour chacun des clients cela vous donne son état : Ouvreur (0 ou 1) - cliqueur (0 ou 1)
Vous obtenez, en associant les deux fichiers, les résultats de vos clients sur la dernière période.
Individuellement, c'est impossible à lire.


Deuxième fichier : l'agrégat par client de leur activité commerciale
Pour chaque client, au cours de la période P0

Les résultats

Une fois que vous obtenez donc des grappes qui retracent les 4 dernières périodes avec pour chacune une population attitrée, voici les indicateurs correspondant :
  • Volume (aussi appelé Effectif)
  • Nombre d'ouvreurs
  • Taux d'ouvreurs
  • Nombre de cliqueurs
  • Taux de cliqueurs
  • Nombre de commandes
  • Fréquence (nombre de commandes/ Volume)
  • Nombre d'actifs
  • Taux de transformation (nombre d'actifs/ volume)
  • CA total
  • CA / individu sur la période
Régalez-vous :)

Segmentation : appliquer la RFM à vos emailing - Partie 1

Et pourquoi pas?

L'objectif étant de déterminer les ouvreurs en perte de vitesse afin de déterminer la valeur de sa base. Si 70% de celle-ci n'a pas ouvert un de vos emails dans le mois, que valent ces adresses?
Comment les réactiver?
Faut-il continuer à les soumettre au même plan de campagnes que les acheteurs?

Pour reprendre la RFM, petit rappel :
- R = recense
- F = fréquence
- M = montant
Autrement dit,
plus l'ouverture est récente,
plus la fréquence d'ouverture est importante et
plus le nombre de clics est important
==> plus nous avons de chance d'obtenir une ouverture et un clic sur cet Email.
C'est presque évident, mais ce qui nous importe aujourd'hui c'est

  • de détecter les inactifs chroniques, latents ou récurrents
  • de déterminer la puissance de notre base
  • de mettre en place les actions nécessaires
Sur un individu, cela n'a aucun intérêt.
Sur une base de 10 000 ou 100 000 membres, là cela prend tout son sens : je peux déterminer avec un quasi certitude le volume de d'ouverture et de clics et tout ce qui en découle : commande, CA et résultat.

Note : Certains pensent que segmenter une base de cette façon n'a aucun sens, vu que cela ne coute rien d'envoyer des emails. Je suis presque d'accord en période de croissance, l'objectif est de conquérir, et jusqu'ici la croissance du nombre d'internautes compensait très largement le taux de desinscription. Donc autant faire du massif. Sauf que plus vous avancez sur un marché, plus les coûts d'acquisition grimpent : les clients les plus en appétence avec votre offre sont généralement les premiers à venir. Pour trouver les autres vous allez devoir taper de plus en plus large ou avoir une politique commerciale de plus en plus forte (le prix au détriment de l'offre par exemple) et donc les couts d'acquisition grimpent.
A ce que j'ai pu constater, un internaute se desinscrit en général au bout de 7 à 8 mois de non ouverture d'un email (ce chiffre serait à valider). Donc l'impact de campagnes massives ne se voit qu'au bout d'un laps de temps relativement long.
L'objectif d'une telle segmentation est d'augmenter le taux d'ouverture en proposant aux abandonnistes potentiels ce qu'ils recherchent.


Bon j'arrête là.
Demain la méthodo
(c'est déjà écrit mais je le garde pour vous laissez digérer ce premier post :)

22 févr. 2008

c'est du vécu, si, si je vous assure

C'est presque comme lors de comités stratégiques ou marketing, j'adore
Comment tuer une idée en quelques secondes de "génies".

Code promo

Comme vous pouvez tous le voir, je viens d'ajouter un lien vers code promo.
Cette page regroupe les codes reduction et code promotion des différents partenaires de SpoonKey.

20 févr. 2008

L'ane gourmet ou l'art du teasing

Là je viens de prendre un claque et une sacré.
Une video de présentation pour un Ecommercant tout simplement superbe.

Pour la voir c'est ici


Pour le moment je n'avais rien vu de tel et c'est franchement encourageant : il s'en diffuse une impression de qualité et une ambiance authentique.

pour tous ceux qui veulent être averti du lancement officiel : Produits du terroirs

Bonne route à toi l'âne :)

15 févr. 2008

Segmentation de base : la RFM

Pour faire simple, qu'est ce que la RFM?
Recense, Fréquence, Montant.
Cette technique de segmentation de base de données clients part du principe que plus la recense est proche, plus la fréquence de commande est élevée, et plus le montant des commandes est élevés, plus le client a de probabilité de recommander.

Première chose importante : déterminer la durée d'une période.
En effet, la recense se base sur le comportement relevé au cours des 4 dernières périodes et au cours de la période en cours.
On peut ainsi définir une période d'une durée d'un mois, de 3 mois, de 6 mois, voire même d'une année.
Ce qui détermine cette durée, c'est le rythme de consommation de vos clients moyens et votre secteur d'activité.
En gros, par exemple :

1 mois : Alimentaire (hors saisonnier)
3 mois : consommable
6 mois : Textile, hight tech, voyage
12 mois : saisonnier type foie gras ou jouets.

Une fois votre période déterminée, les choses sérieuses vont pouvoir commencer :)

Note : A pression commerciale identique (force et volume), votre segmentation va également vous permettre de déterminer l'activité commerciale à venir.

Comment fonctionne la RFM?
La RFM va vous permettre de bâtir 16 segments de clients.
Ces 16 cibles sont regroupés en 5 macrocibles :
  • Très bons clients,
  • bons clients,
  • client à fidéliser,
  • clients moyens,
  • clients en perte de vitesse,
  • nouveaux clients.
Ces 16 cibles ont des comportements différents que l'on peut illustrer au travers de différents indicateurs :
  • Volume : permet de voir quelle est la qualité de votre fichier
  • Taux de transformation : nombre de clients ayant commandé lors de la période actuelle / nombre de clients dans cette cible (quelque soit le volume de commandes dans la période)
  • MMC : montant moyen de commande (CA total sur cette cible / Nombre de commandes)
  • Fréquence : combien de fois les clients ont acheté en moyenne ( Nombre de commandes/ nombre de clients dans cette cible)
  • CA / client : toujours au cours de la période actuelle, quelle est la moyenne du CA dans cette cible
Comment constituer les 16 cibles ?
Là, ça se complique.
Pour définir les 16 cibles, on définit une "grappe" sur 4 positions et ce de façon binaire (0 : pas de commande ou 1 : une commande ou plus)
La première position indique s'il y a eu des commandes lors de la dernière période.
La deuxième
position indique s'il y a eu des commandes lors de l'avant dernière période.
La troisième position indique s'il y a eu des commandes lors de l'avant avant dernière période.
La quatrième position indique s'il y a eu des commandes lors de l'avant avant avant dernière période.

Cela donne donc quelque chose comme cela :
1111 =>
Très bons clients
1110 => Bons clients
1101
=> Bons clients
1100 => Bons clients
1011 => Bons clients
1010 => client moyen
1001 => client moyen
1000 => client à fidéliser
0111 => client moyen
0110 => client moyen
0101 => clients en perte de vitesse
0100 => clients en perte de vitesse
0011 => clients en perte de vitesse
0010 => clients en perte de vitesse
0001 => clients en perte de vitesse
0000 => Nouveaux clients

Si l'on croise cette grille avec les indicateurs, vous allez tout de suite percevoir la puissance de votre base.
En comparant ainsi les résultats A-1 à ceux de cette année, vous pourrez aussi voir simplement où en est votre fichier client.

Note: Ne louez pas, n'échangez pas, ne donnez pas vos clientes supérieure aux 1010 et vos nouvelles clientes. Certains pensent que sur le web, vous ne pouvez empêcher vos clientes d'aller voir ailleurs, c'est Vrai. Mais pas la peine de les y inciter!
Le portefeuille n'est pas extensible, et donc toutes dépenses autres que chez vous est potentiellement à votre détriment.

Voilà, je reviendrais dans un futur post sur "Comment agréger les résultats d'une base de données commandes et clients"

14 janv. 2008

A notre tour :)

C'est parti pour la 1ère édition des French Golden Web. Cette compétition récompensera les meilleurs sites web et applications en ligne francophones de l'année 2007 (voir 2006). L'objectif est de mettre en avant les efforts réalisés par nombre d'entrepreneurs pour lancer un concept en beta.

Votez pour SpoonKey : c'est ici :)